Les « succès TikTok » de Duolingo, Ryanair et Scrub Daddy décryptés

Les « succès TikTok » de Duolingo, Ryanair et Scrub Daddy décryptés

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs chaque mois et une croissance de l’audience moyenne de plus de 140 % par an, TikTok enregistre désormais davantage de visites que Google dans le monde. Créer du contenu pertinent sur cette plateforme devient donc crucial. Mais quel type de contenu TikTok fonctionne réellement ?

TikTok devrait atteindre 1,5 milliard d’utilisateurs actifs par mois en 2022. La plateforme dépassera Youtube à l’échelle publicitaire mondiale d’ici à deux ans, avec la prévision de tripler ses revenus publicitaires mondiaux, à 11,6 milliards de dollars. Il est encore temps de comprendre comment créer du contenu pertinent pour TikTok, afin d’y toucher ses nombreux utilisateurs.

La clé du succès de TikTok réside dans la façon dont l’application séduit ses utilisateurs : la plateforme donne la liberté de s’exprimer et de divertir les autres. La meilleure manière d’émerger sur TikTok, serait de produire du contenu axé sur ces mêmes codes.
Dès 2019, Duolingo a commencé à adopter un ton décalé. La marque se moque avec bienveillance de ses clients et ça marche. L’entreprise réussit à rire avec ses clients et pas aux dépens de ses clients. La différence est subtile, mais fondamentale dans ce type de communication.

La créativité a toujours été la clé du succès : pour Wendy’s, cela ressemblait à des tweets impertinents, y compris envers leurs concurrents (vers 2016-2017). Aujourd’hui, cela s’est transformé en un contenu TikTok tout à fait unique qui a été réutilisé par d’autres marques. C’est ce que l’on appelle la stratégie du contenu « non sens ».
 

Prenons comme exemple Ryanair. La compagnie utilise principalement des images et des séquences de ses avions avec un filtre TikTok conçu pour superposer les traits du visage humain sur n’importe quel arrière-plan. Ce qui donne une sorte de mascotte personnifiée. Un peu comme Duo de Duolingo.

Faire de l’humour est un art complexe, et tout le monde n’a pas le talent de Duolingo ou de Ryanair pour faire rire les gens avec bienveillance afin d’émerger sur TikTok. La stratégie fonctionne, car la marque utilise les mêmes codes que son audience sur la plateforme. Parmi ces codes, nous retrouvons les sons viraux, les interactions dans les commentaires et les mèmes.

Sur TikTok, les publicités qui fonctionnent ne ressemblent pas à des publicités : c’est la clé pour toucher un public qui ne veut pas voir du contenu publicitaire. Par conséquent, les marques doivent trouver une nouvelle façon de s’adresser à leurs audiences et la création de contenu insolite participe à engager.

À l’échelle mondiale, nous constatons dans les données Google Trends que la marque a reçu une légère et régulière augmentation de l’attention en ligne. Avec l’exception d’une baisse pendant les vacances de Noël.

Mais la marque a explosé à la rentrée en reprenant ses blagues en ligne sur TikTok. On voit que la hausse des recherches, après les vacances, a eu lieu suite à la reprise d’activité sur le compte TikTok de Duolingo.
Contenu TikTok Duolingo

En zoomant dans les recherches des 12 derniers mois, on voit que le premier petit pic est apparu la même semaine que l’apparition de la mascotte Duo, le hibou, sur le compte TikTok de la marque.

 

En diffusant des vidéos divertissantes et non commerciales, qui s’adaptent aux codes de la communauté de TikTok, Duolingo a réussi à prendre une place qui ressemble davantage à celle d’un créateur de contenu, qu’à celle d’une marque. C’est cela qui a donné l’idée et l’opportunité à la marque de développer des nouvelles offres : l’apprentissage des mathématiques et même un restaurant.

En effet, lorsque vous visitez le profil de Duolingo vous serez accueilli par la mascotte de la marque, Duo, un grand hibou vert qui passe son temps à réprimander les utilisateurs pour qu’ils aillent réviser leurs leçons, suivre des tendances absurdes, prendre parti dans des clashs de célébrités et attirer l’attention de Dua Lipa.
Le ton utilisé par la mascotte de Duolingo a évolué : d’une voix formelle, la mascotte est passée à un ton beaucoup plus humoristique, voir complètement absurde. Un élément qui inspire même d’autres marques dans leurs contenus. Par exemple, Scrub Daddy (marque d’éponge américaine) a collaboré avec Duolingo dans un TikTok dans lequel les mascottes tombent amoureuses et donnent naissance à des mini-bébés éponge en forme de hibou.

Au cours des derniers mois, nous avons vu comment la personnalité de Duolingo créée pour TikTok a dépassé les frontières de TikTok. Sur YouTube par exemple, le ton décalé s’impose dans les vidéos de la marque. On y voit des parisiennes qui proposent d’apprendre le français pour comprendre ce qu’elles disent aux dépens des étrangers, ou avec un avocat qui menace d’attaquer la mascotte en justice.

Avec cette stratégie singulière, nous pouvons voir le début d’une relation parasociale entre la communauté et la mascotte Duo. En effet, la marque a commencé à construire une communauté qui est engagée avec leur mascotte ou point de créer des comptes de fans, inventer des nouveaux personnages pour son histoire familiale et la « défendre » contre l’équipe légale de la marque.

En conclusion, la popularité de la plateforme a donné lieu à un investissement publicitaire important des marques sur TikTok. À noter que cet investissement publicitaire risque d’échouer si le ton n’est pas bien choisi. La force de Duolingo réside donc dans le fait d’avoir trouvé la nouvelle manière de s’adresser et d’échanger avec les nouvelles générations, toujours plus en demande de contenus décalés et divertissants. Est-ce que les marques investissent assez pour trouver une ligne éditoriale décalée ou compatible avec les codes des communautés TikTok ?

Pour ne rien manquer des dernières tendances, abonnez-vous à notre newsletter ou contactez-nous !

Les clubs de football face à la montée des polémiques

Les clubs de football face à la montée des polémiques

Depuis plusieurs mois, le football fait face à une montée des polémiques. Des faits d’actualités graves dans les stades mais aussi sur les réseaux sociaux viennent impacter directement l’image du sport ainsi que la réputation des clubs concernés. Ces derniers se retrouvant en situation de crise font face aux supporters, aux médias, aux sponsors et aux pouvoirs publics. Nous avons étudié plusieurs polémiques récentes nécessitant des stratégies de gestion de crises multiples. Au fil de l’article, nous aborderons les types de sujets sensibles les plus fréquents, l’engagement du public autour de ces faits et les méthodes adoptées pour gérer cette communication de crise.

 

Quels constats ces derniers mois ?

 

Passant de 1,6 million de mentions en 2021 à 2,8 millions uniquement pour les 2 premiers mois de 2022, les clubs font face à une intensité grandissante des discussions polémiques en ligne. Ces situations sont donc très largement diffusés et discutés sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Twitter.

En préambule à cet article, il est important de noter que les joueurs peuvent être à la fois acteurs ou victimes de ces scandales.

  • Certains joueurs sont victimes d’actes racistes, dans les stades mais aussi sur les réseaux sociaux.
  • D’autres joueurs sont également acteurs de ces faits polémiques : des faits de violences conjugales, de maltraitance animale ou encore de consommation de drogue et d’alcool.

Quels sont les sujets déclencheurs de ces polémiques ?

 

Le football anglais plus touché

Nous avons sélectionné 37 polémiques ayant eu lieu ces 14 derniers mois, dont 26 proviennent d’Angleterre et 11 de France.

nombre de polemique

Les joueurs de football professionnels victimes de racisme en ligne

%

D'augmentation des faits de racisme en 2021

Les joueurs sont régulièrement victimes de faits de racisme, et ces faits sont en hausse (+50% par rapport à la saison passée en Angleterre). Ces faits représentent la majorité des cas analysés dans cet article (57%).

Avec les réseaux sociaux, les internautes ont désormais des outils pour interpeller directement les joueurs. Nombreux sont bienveillants mais une minorité utilise ces outils pour véhiculer des messages haineux.

Un des exemples les plus visibles en 2021 est survenu suite à la défaite de l’équipe d’Angleterre en finale de l’Euro. Plusieurs joueurs ont été ciblés par des commentaires haineux et racistes sous leurs publications mais également via des messages privés.

L’équipe d’Angleterre aussi appelé Three Lions a réagi un visuel fort défendant les trois joueurs principalement attaqués.

England

Les violences conjugales, le racisme et la maltraitance animale : thématiques les plus discutées

 

La thématique des violences conjugales génère le plus l’attention en ligne avec plus de 1 million de mentions sur Twitter.

Part des conversations par sujets déclencheurs

%

Violence

%

Racisme

%

Maltraitance animale

%

Drogue/ Alcool

%

Pédophilie

La polémique la plus volumineuse est celle de Mason Greenwood, joueur de l’équipe anglaise de Manchester United. Son ex-conjointe a diffusé des photos et des enregistrements sur Twitter pour appuyer ses accusations de violences et de viols.

crise reputation

Comme nous pouvons le voir ci-dessus, l’affaire Mason Greenwood mais aussi les accusations de viols contre Benjamin Mendy ont généré de nombreuses réactions. Cela s’explique d’abord par la gravité des sujets déclencheurs qui a engendré de vives réactions, mais également par plusieurs rebondissements dont la diffusion de preuves venant appuyer les accusations des victimes et profondément choquer le grand public.

Comment réagissent les clubs anglais ?

 

Les comportements des joueurs peuvent dès lors directement affecter les performances sportives et la réputation d’un club. Face à ces polémiques, plusieurs stratégies sont choisies par ces derniers :

  • Pas de réaction
  • Publication d’un communiqué de presse
  • Prise de décisions supplémentaires

Et dans la majorité des cas, on constate que 60% d’entre eux décident de communiquer face à la situation.

Type de réactions

  • Pas de reaction 40% 40%
  • Communiqué 39% 39%
  • Actions supplémentaires 21% 21%

Type de réactions -Violence

  • Pas de reaction 50% 50%
  • Communiqué 25% 25%
  • Actions supplémentaires 25% 25%

Type de réactions -Racisme

  • Pas de reaction 23% 23%
  • Communiqué 41% 41%
  • Actions supplémentaires 36% 36%

Type de réactions -Drogue / Alcool

  • Pas de reaction 80% 80%
  • Communiqué 20% 20%

Grâce à ces données chiffrées, nous pouvons constater une disparité de réactions en fonction du type d’affaires. Les faits de racisme entrainent le plus de décisions supplémentaires, notamment avec des investigations mais aussi des supporters bannis des stades. En revanche, les clubs décident de ne pas se positionner, ou très peu,  sur les sujets de consommation de drogue et d’alcool.

A noter également que les clubs français réagissent beaucoup moins que les clubs anglais (70% contre 24%). Lorsqu’ils décident de répondre à une polémique, on constate que les clubs français utilisent plus largement le communiqué comme moyen de réponse, tandis que les clubs anglais sont plus susceptibles de mettre en place des actions supplémentaires.

Types de réactions au Royaume Uni
  • Pas de réaction 40% 40%
  • Communiqué  36% 36%
  • Actions supplémentaires 40% 40%
Types de réactions en France
  • Pas de réaction 30% 30%
  • Communiqué  70% 70%

Pas de réaction

Certains clubs décident de ne pas réagir aux affaires. Le Bayern Munich a opté pour cette stratégie lorsque Kingsley Coman a été condamné pour violence conjugale par la justice allemande en 2017. Parfois utile, cette stratégie peut affecter l’image du club sur le long terme, des tweets étant encore postés récemment sur le sujet.

Publication d’un communiqué de presse

Les clubs optent le plus souvent pour un communiqué de presse. Ces communiqués permettent aux clubs d’acter leur connaissance du sujet, tout en gardant une certaine distance (distance parfois nécessaire juridiquement).

Prise de décisions supplémentaires

En réaction à l’actualité autour de Mason Greenwood, Manchester United a rapidement donné l’opportunité aux supporters de changer ou de rendre le maillot du joueur. Cette réaction symboliquement forte a permis de générer une baisse rapide des prises de parole négatives contre le club.

Outre l’aspect réputationnel, ces crises peuvent directement affecter l’aspect financier. Cela a notamment été le cas lorsque que Kurt Zouma (West Ham) a été accusé de maltraitance animale. Vitality Health, sponsor du club, a décidé de suspendre sa collaboration avec le club londonien après cette affaire. West Ham a choisi de régler l’affaire en interne, infligeant une amende au joueur.

Cette analyse des différentes typologies de réaction démontre également le degré de préparation de certains clubs qui, confrontés à des polémiques par le passé, ont mis en place des processus pour faciliter la prise de décision. Se préparer en amont afin d’assurer une réponse rapide et adaptée peut avoir un rôle à jouer dans la réduction l’impact négatif sur la réputation du club.

 

Comment les clubs de football peuvent-ils se préparer ?

 

Avec une progression constante des polémiques, les clubs ont tout à gagner à s’inspirer des processus de gestion de crise établis et d’anticiper certaines situations. 

Dans cette phase de préparation et d’anticipation, les clubs peuvent aussi mettre en place une veille quotidienne sur les médias sociaux  afin d’être informés le plus rapidement possible grâce à des alertes automatisés. 

Enfin, pour une gestion de crise sur-mesure, d’autres éléments doivent également être pris en compte. Un de ces éléments est la localisation. Comme visible ci-dessous, les clubs français doivent notamment faire preuve d’une attention supplémentaire concernant les réseaux sociaux.

type reaction polemique