11La campagne fait rage entre Los Angeles et Paris pour l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Après le retrait de Boston, Hambourg, Rome et Budapest, les deux villes sont dans la dernière ligne droite avant la décision finale lors de la 130ème session du Comité international olympique se tenant du 13 au 17 septembre 2017 à Lima (Pérou).

Nous allons analyser et visualiser la structure des communautés et leurs intérêts afin de présenter les profils types de followers des comptes @LA2024 et @Paris2024.

Nous vous proposons donc un retour sur cette campagne à travers l’analyse de la social data. (Source : Twitter, Outil : Affinio)

 

Paris 2024, un écosystème déjà organisé et prêt à accueillir les Jeux Olympiques

Avec plus de 87 000 followers, le compte Twitter Paris 2024 montre un engouement professionnel, politique et institutionnel.

Suite au succès économique et social de l’UEFA EURO 2016, il semblerait que la France soit prête à accueillir un nouvel événement sportif d’ampleur mondiale.

Audience of @Paris2024

Dans notre analyse d’audience du compte Twitter, nous retrouvons :

  • Les organisations et fédérations sportives officielles (ex. France, sport, club, officiel)
  • Les fans de sports (ex. sports, football, rugby, handball)
  • Les fans de célébrités de la télévision (ex. Cyril Hanouna, TF1, C8)
  • Les professionnels de la télévision (ex. animatrices, réalisateurs, animateurs)
  • Les personnes intéressées par la politique (ex. Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Alain Juppé)

Une dernière communauté se dégage « US & Uk Sports » (identifiés grâce à leur localisation), qui montre le fort intérêt des médias et des organisations sportives du Royaume Uni et des Etats Unis à la candidature française.

 

Los Angeles 2024, une acquisition de followers grâce à des click farms

Le compte Twitter LA 2024 comptabilise plus de 115 000 followers, soit près de 30 000 de plus que le compte français.

Audience of @LA2024

Dans ces followers, on retrouve des communautés pertinentes :

  • Les fans de sports (ex. sports, coach, olympic, baseball)
  • Les fans pop culture (ex. Ellen DeGeneres, Emma Watson)
  • Les personnes intéressées par la politique (ex. politics, opinions, conservative, god)
  • Les habitants de la ville californienne

Cependant, Los Angeles semble avoir fait appel à des click farms (ou follower farms) afin de booster ses chiffres sur les réseaux sociaux. Le principe de ces fermes est généralement de payer un grand groupe de personnes pour réaliser une action digitale (par exemple Follow ou Retweet sur Twitter) en échange de faibles sommes d’argent. Ces faibles rémunérations sont attractives dans certaines régions défavorisées du monde.

Comme expliqué dans un article de Reputatio Lab, Los Angeles souhaiterait se positionner comme une ville plus digitale en présentant des chiffres plus gonflés que ceux de Paris.

Notre analyse nous a permis de dégager plusieurs zones géographiques : l’Afrique, le Bangladesh et le Pakistan. Des régions dans lesquelles il n’est pas rare de trouver des click farms.

Les followers originaires de ces 3 pays représentent 26% des followers du compte de Los Angeles 2024.

Screenshot_16

 

Ce dopage aux followers de la ville américaine montre-t-il un manque d’implication à niveau local ?

Il est indéniable que la force digitale des villes candidates sera un élément clé dans la décision finale du Comité international olympique. Cependant, en voyant le besoin de Los Angeles de recourir aux click farms, il est possible d’émettre un doute sur l’engagement et la volonté des citoyens américains d’accueillir les Jeux Olympiques 2024.

Ce manque d’éthique dans la stratégie de Los Angeles est extrêmement risqué, à l’ère où les réseaux sociaux peuvent très rapidement s’emparer d’un sujet pour le transformer en bad buzz. L’importance d’une forte présence digitale justifie t’elle tous les moyens ? Los Angeles semble avoir décidé que oui.

Pour finir, rien n’est encore gagné pour Paris. Aujourd’hui, l’engouement reste professionnel et médiatique. Le prochain enjeu de la candidature française est de réussir à toucher et convaincre le grand public.

 

Un doute sur votre prochain temps fort de communication ? Besoin d’insights basés sur la data ? Contactez-nous !

 

Bruno Guimbert

Bruno Guimbert

Analyste chez Digital Insighters.

Passionné par le marketing digital ainsi que l'actualité tech et startups.
Bruno Guimbert