Insolite : Le 3ème tweet le plus populaire du Super Bowl 2014…à 1 an.

Posté par un adolescent américain inconnu, le tweet génère plus de 40 000 retweets. Ce tweet a potentiellement touché 48 millions d’internautes américains et s’appuie sur l’enthousiasme de la communauté à relayer des informations potentiellement truquées (il suffit de prédire plusieurs résultats et garder uniquement le bon). C’est dans ce contexte que nous regardons comment les marques tirent leur épingle du jeu.

Avec 110 millions de téléspectateurs américains, le Super Bowl est chaque année une grande messe publicitaire où les marques se démènent pour percer à travers le bruit et capter quelques secondes de l’attention du téléspectateur. La stratégie a évoluée au cours des années, nous sommes passés de spots de 30 secondes diffusés pendant le match à une multiplication des supports d’expression sur une période d’une semaine entière débutant 3-4 jours avant le match et se prolongeant 3 jours après.

Depuis l’année dernière le combat publicitaire s’étend aussi sur Twitter. Suite au tweet d’Oreo, improvisé pendant une panne de courant (15 000 RT), les case studies sur le sujet ont circulé dans les directions marketing des grandes marques américaines.

Un solide mix TV-Youtube-Twitter

 

D’un point de vue purement quantitatif, c’est Budweiser qui gagne grâce à une publicité émotive avec  un chiot et un cheval. La stratégie est déroulée sur une semaine avec 4 étapes clés:

  1. Publication de la pub sur Youtube, 4 jours avant le Super Bowl
  2. Tweet de la publicité aux 46 000 followers
  3. Diffuser le spot TV pendant la fameuse mi-temps du match
  4. Animer les réactions avec le compte spécialement créé pour l’occasion @BudweiserPuppy

De par cette stratégie, le tweet Budwesier le plus populaire compte à lui seul 22 000 Retweets, ce qui en fait le tweet publicitaire gagnant de la soirée. Les quelques tweets de @BudweiserPuppy viennent ajouter 7000 RT à chaque fois.

Sortir de sa ligne éditoriale

 

Plusieurs articles l’ont déjà couvert, JC Penney est considéré comme un autre grand gagnant de la soirée. Les internautes et les marques se sont interrogés sur la sobriété du Community Manager ou un piratage du compte.

Le reveal : le Community Manager avait des moufles en préparation des Jeux Olympiques de Sotchi 2014. La marque est maintenant citée comme grande gagnante mais a finalement attirée moins d’attention que Budweiser et son discours est relativement éloigné de sa ligne éditoriale et des valeurs de JC Penney.

S’appuyer sur des célébrités

 

Les stars de Twitter, Niall de One Direction et Justin Bieber ont généré le plus d’engouement de la part de leurs jeunes communautés de fans. En une chanson de mi-temps du Super Bowl et un tweet, Niall Horan rassemble tout l’enthousiasme de ses followers, 75 000 RT et un reach de 115 M.

Dans un autre registre nous avons la soirée Leather&Laces. C’est un évènement VIP qui accueille plusieurs célébrités et des personnes prêtes à payer l’entrée $950 et la bouteille $4000. Le compte @leatherlaces est derrière la photo la plus retweetée (18 000 RT, Reach 114 M) du Super Bowl, une image floue de Justin Bieber faisant du skateboad.

Enfin, en bonus, Hilary Clinton s’est illustrée avec un tweet humoristique sur la chaîne Fox suivant une interview très à charge envers Obama juste avant le match. Elle attire 54 000 RT pour un reach de 48M.

Finalement, les leviers pour gagner la guerre de l’attention sur Twitter durant le Superbowl restent les mêmes que durant le reste de l’année. Un solide mix des réseaux sociaux diffusant un contenu adapté remporte l’engagement des internautes. Pour faire un « coup », autant jouer sur les célébrités ou des tweets très décalés. Les marques prennent alors le risque d’être associées à un événement déconnecté de leur plateforme de communication.

Clément Brygier

Founder chez Digital Insighters
Clément s'intéresse particulièrement à la convergence des sciences au service du marketing et de la communication.