Un mouvement sur Vine mobilise tous ses influenceurs et les plateformes de Social Media Monitoring ne peuvent pas le détecter ou le mesurer. Place aux analystes et une stratégie de veille un peu inhabituelle.

Hier soir, Marcus Johns une des plus grandes célébrités sur Vine (4.6 millions de followers) a défié toute la communauté à une battle de rap par Vines interposés. Le buzz s’est lancé notamment parce qu’il a directement interpellé les autres stars de la plateforme, telles que Nash Grier (7.7M followers) King Bach (6.4M followers), Brittany Furlan (6.1M followers) etc…

L’appel à la battle a marché, les Viners influents ainsi que des milliers d’utilisateurs ont répondu en publiant leurs réponses sous formes de Vines destinés à Marcus.

Si vous lisez ce blog régulièrement (oui, oui ça va vous arriver) vous savez déjà que notre réflexe a été “et alors ? qu’est-ce que ça représente ?” Malheureusement, les outils de veille pour Vine n’existent pas. Aujourd’hui, les solutions clé en main pour comparer les buzz entre eux n’existent pas. Dans cette situation, il est toujours possible de voir le flux de Vines en allant sur l’URL du tag (l’équivalent Vine du Hashtag Twitter) : https://vine.co/tags/rapbattleMarcus mais on n’obtient pas des données chiffrées ou indicateurs.

La stratégie que je peux conseiller pour compenser ce manque est de mettre en place quelques requêtes fines dans vos outils de veille préférés afin de capter les Vines qui sont tweetés, comme ceux-ci par exemple:

Avec cette méthodologie, on obtient l’échantillon Twitter de Vine et donc un moyen de quantifier l’engouement autour de la Rap Battle. Très orienté autour de la personne de Marcus Johns qui poussent les utilisateurs à lui répondre, le volume de Vine #rapbattlemarcus chute en fin de soirée. Les “Viners” ont d’ailleurs promis de faire une pause avant de relancer la battle ce samedi.

Vine monitoring

Les enseignements :

Aux derniers chiffres (Août 2013), Vine comptait 40 millions d’utilisateurs. On constate l’émergence d’une communauté soudée et aux codes spécifiques. Un certain nombre de stars dominent cette plateforme et génèrent le contenu le plus diffusé. La dynamique entre ces stars est relativement élitiste, elles dialoguent surtout entre-elles par Vine interposés. D’ailleurs le sujet du jour #rapbattleMarcus illustre bien ce point, ce sont entre dix et vingt utilisateurs qui guident l’ensemble de la conversation et le contenu. Le reste de la communauté suit en cherchant à les interpeller. Comprendre ces dynamiques d’influence sur cette plateforme représente un nouvel enjeu pour les marques. Mais également pour les outils de social media monitoring qui devront intégrés Vine dans un futur proche, afin de ne pas passer à côté des contenus générés par les Viners.

Méthodologie suggérée :

L’objectif est de capter les mentions qui m’intéressent ou qui vont potentiellement affecter la communauté.

  • Sélectionner les 50 comptes les plus influents (sur Vine. Aujourd’hui, ce sont simplement ceux avec le plus de followers) sur le marché cible
  • Sur Vine : mettre en place une requête sur sa marque, son produit ou sur un tag spécifique, puis consulter l’URL régulièrement : par exemple, https://vine.co/search/mamarque  ou https://vine.co/tags/rapbattleMarcus
  • S’appuyer sur une requête spécifique dans son outil de social media monitoring pour capter et différencier les tweets contenant un Vine.
Qu’en pensez vous ? Laissez vos avis dans les commentaires !

Clément Brygier

Founder chez Digital Insighters
Clément s'intéresse particulièrement à la convergence des sciences au service du marketing et de la communication.